Trash the Dress collectif : l’après Portugal !

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Aujourd’hui je vous propose de retrouver la Team des Bacalhau pour leur retour sur le dernier Trash the Dress collectif ! Rappelez-vous ! Fin Novembre nous embarquions 10 mariées direction le Portugal pour 3 jours au coeur de ce pays jusque là inconnu ! Leurs retours, leurs impressions, les raisons qui font qu’elles étaient là pour vivre cette expérience… Elles vous racontent, et j’en profite pour y glisser également un petit mot !

Le Trash the Dress collectif a eu lieu il y a quelques semaines maintenant, que retenez-vous de cette aventure au Portugal ?

Angélique : Des paysages à couper le souffle, des éclats de rire, et un accueil portugais bienveillant. Les gens venaient s’incruster sur les photos, souriaient en nous voyant passer. Faut dire que 10 nanas en robes de mariée… côté discrétion on repassera lol !

Sylvie : Une aventure encore extraordinaire, un pays que je rêvais de voir depuis longtemps, le plaisir de revoir certains de Londres et le plaisir de découvrir de nouvelles personnes !

Anaïs : Une grande maison, du poulet rôti super extra mega bon (j’en rêve parfois la nuit…), des viennoiseries supra giga bonnes (j’en rêve aussi la nuit… Nan je ne pense pas qu’à la nourriture !!), des filles atta-chiantes , une équipe motivée, un pays haut en couleur

Laetitia : Le Trash the Dress collectif au Portugal a été un moment de déconnection , un moment pour soi et de partage en collectif.

Camille (oui il fallait bien une représentante du staff lol) : Personnellement c’était mon premier Trash the Dress collectif, ce que j’en retiens, c’est le côté humain, c’est une aventure magique, un moment inoubliable. Emmener 10 filles dans un pays dont on ne connait pas la langue, ni même la ville… c’était un défi ! Un défi relevé avec brio grâce à l’esprit d’équipe et aussi et surtout grâce à David et ses racines ! C’était incroyable… Vraiment ! Et j’ai tellement hâte d’être en Guadeloupe pour vivre le prochain !

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Si vous deviez choisir un moment de ce Trash the Dress, racontez-nous quel serait-il ?

Angélique : Le moment du Trash the Dress collectif que je choisis c’est le dimanche matin sur la plage. Chacune pouvait s’enfermer dans sa bulle, y faire entrer qui elle voulait. Se retrouver face à la force de la nature, j’en ai même oublié que la ville était juste derrière.

Sylvie : A l’unanimité, le dimanche au bord de l’océan whaouuu quelle image !!! Quel souvenir grandiose !!! Voir l’océan déchaîné à perte de vue, donnant l’impression d’être seul au monde, la plage pour nous, et tourner la tête et voir la ville… Whaou, ce moment du Trash the Dress collectif, c’est juste magnifique et impensable !

Anaïs : La séance photo au bord de l’océan Atlantique qui s’est offert à nous sous un ciel aussi bleu que lui…

Laetitia : L’instant du Trash the Dress collectif où nous sommes arrivés à la plage les cheveux au vent, une sensation de bien-être , un retour à soi en regardant ce magnifique paysage. D’ailleurs je n’ai pas pu résister à m’allonger dans le sable avec la robe

Camille : Alors, comme je fais partie de l’organisation, j’ai le droit d’en dire deux (enfin c’est surtout que je ne sais pas choisir entre les deux lol) ! Le premier c’est le dernier jour, en fin de journée, quand on arrive devant cette étendue immense, ce « chemin » sur pilotis. Les filles et le reste de l’équipe sont en bas de la dune pour les photos, et je me retrouve seule, face à l’océan. Ce moment est devenu un ancrage pour moi quand j’ai besoin de me calmer, de me retrouver… Et le second moment, c’est ce soir là. Ce moment où on se retrouve autour de la table, où on ne dort pas parce que qu’on doit partir à 4h du matin pour nos Parisiens, et où on joue à « devine qui t’es » toute la nuit… Ces moments sont l’essence même du Trash the Dress collectif, et du pourquoi il existe.

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Pour quelles raisons recommanderiez-vous à vos amies mariées de participer à un Trash the Dress collectif ?

Angélique : Aux amies mariées… ou divorcées… Pour les mariées, le fait de pouvoir remettre sa robe et faire ce genre de photos totalement décalées, sans avoir peur de l’abimer, ou de sortir des conventions (oui parce que même si on fait le mariage qu’on veut, original et compagnie, on subit quand même les codes de la journée, un certain protocole, même allégé). Pour les copines séparées/divorcées, et je parle en connaissance de cause, le fait de ne pas avoir peur de trasher la robe ! Ca permet de mettre un point final, de tourner la page et de se dire « Oui j’ai été mariée, oui je me sépare, je divorce, et oui je remets ma robe et alors ! Je fais ça pour moi. » Quelle qu’en soit la raison, il y a toujours un objectif personnel derrière tout ça (confiance en soi, volonté d’avancer, de tourner la page…).

Sylvie : Comme on le dit toujours, un Trash the Dress collectif ça se vit, ça ne se raconte pas. On vit tellement de belles choses que c’est seulement en y étant que l’on s’en rend compte. Et quel plaisir de remettre sa robe, d’avoir les gens du pays qui vous regardent comme des « princesses », « des mannequins », juste le temps d’une journée, ne penser à rien qu’à soi, faire le vide autour de soi, lâcher prise sur le travail, et juste vivre l’instant présent… C’est difficile de vous le raconter, mais je vous souhaite de le vivre un jour !

Anaïs : Pour le voyage, pour l’équipe, pour les filles, pour ma robe, pour moi.

Laetitia : C’est un moment unique et un week end riche en émotion, de très belles rencontres qui s’offrent à vous.

Camille : Tout simplement parce que ce que vous vivez, ce que vous ressentez pendant un Trash the Dress collectif, ça ne se vit pas ailleurs. On peut vous le raconter minute par minute, vous n’avez pas vu, pas ressenti, pas vécu… Alors je le conseille, je le recommande pour toutes ces choses, pour tout ce qu’est cette expérience ! Venez voir par vous même ! Je vous promets que vous ne serez pas déçu !

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Si on vous dit qu’on recommence, vous signez à nouveau ?

Angélique : Bien sûr que je signe à nouveau pour un Trash the Dress collectif ! D’ailleurs c’est en Guadeloupe que je vais détruire ma robe. Elle sera dans ma valise à l’aller, au retour j’aurais autre chose lol ! Pourquoi là bas ? C’est symbolique : je me suis mariée sur le thème du voyage sous les tropiques, je détruis ma robe sous les tropiques…

Laetitia : Je dois laisser la place aux prochaines mais sur un coup de tête, je risquerai de dire ouiii

Sylvie : Oui ! Enfin, tout dépend aussi de la destination du Trash the Dress collectif et du prix quand même lol !

Anaïs : A une seule condition : le combo Manue et un pays chaud

Camille : Eeeeeeeh sûûûûûûr !!! Je serais là en Guadeloupe en Octobre 2019 !!! J’ai déjà signé en vrai lol !

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Si vous deviez décrire l’expérience du Trash the Dress collectif du Portugal en 3 mots, quels seraient-ils ?

Angélique : Paysages, amitiés, rire

Sylvie : Cousin Ub – extra- magique

Anaïs : Morue – image – caca (ça t’apprendra!) – (NDLR – j’en peux plus d’elle elle me fait mourir de rire !)

Laetitia : Rencontre – partage – paysage

Camille : Partage – rire – expérience

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Le retour de Céline :

« De retour de mon escapade, de ce Trash the Dress collectif au Portugal. J’ai beaucoup pleuré de joie durant ce séjour car, c’est vrai, c’est irréel, magique, fantastique,… Je sais pas quoi dire d’autre tellement il faut le vivre pour le comprendre. Le Trash the Dress collectif à Londres, l’an passé, a été une révélation, un électrochoc et je ne remercierai jamais assez Priscilla Gissot pour tout ce qu’elle m’a apporté. Son soutien et sa confiance, ses mots, ses gestes, son attitude, ses photos ont été la révélation de mon changement de vie. Un moteur et un exemple à suivre, et pour tout ça, bien plus que mille mercis ne suffisent pas. Que l’on soit dans un pays étranger avec un groupe de mariées aux tempéraments différents, cela nous permet d’apprendre à composer. Je remercie Manue Guiard-Paulos, Gwen Revelli, Camille Levesque, Sebastien Lions que je trouve extraordinairement pro, et nos 2 chauffeurs et guides, David et Cédric, qui ont assurés, ainsi que les parents de David pour la maison de famille, tout ça, ça se respecte. J’ai hâte également de découvrir les images et vidéos de Stéphanie Wey, Kevin Goëlo et Thiebauld Ben Lahoussine car votre talent est indéniable. Je vous souhaite une bonne continuation dans votre voie. La création de cette aventure est formidable, je vous soutiens de tout mon coeur et j’espère qu’il y aura de nombreux « Trash the Dress collectif », année après année. C’est un concept unique qu’il faut absolument vivre, faire connaître,… Bref vous êtes une mine d’or et je sais que ce n’est pas fini. Vivement le Trash the dress collectif 2019 qui vous tient à coeur, sans compter les suivants qui seront intenses sans aucun doute ! Gardez tout ce que vous êtes, en bon professionnel, essayez de faire toujours mieux et continuez à nous faire rêver. »

Trash the Dress collectif : l'après Portugal !

Merci les Filles, merci nos jolies « Bacalhau » pour ces retours d’expérience. Vous le savez, c’est une tradition, chaque année, les vidéos officielles du Trash the Dress collectif sortent le soir du Bal des Mariés ! Alors je vous donne rendez-vous le Samedi 9 Février à 20h00 au Chateau du Galoupet à La Londe les Maures ! L’occasion de porter à nouveau votre robe de mariée, l’occasion d’une sortie en amoureux ou entre amis, mais surtout la découverte des vidéos du Trash the Dress collectif 2018 au Portugal ! Alors on se voit le 9 Février ?!

Bisous les Amoureux !

Articles suggérés

Formation Wedding Planner Manue Reva

La formation Wedding Planner

Pour en savoir plus sur la Formation Wedding Planner Manue Reva…

Lire l'article →
« Temps de pause » chef d’entreprise

Week-end Temps de pause chef d’entreprise

Découvrez le week-end « Temps de Pause » spécial chef d’entreprise !

Lire l'article →
Avenir et nouveauté chez Manue Reva : On vous dit tout !

Avenir et nouveautés chez Manue Reva : On vous dit tout !

Pour tout savoir sur l’avenir de Manue Reva, c’est par ici !

Lire l'article →