Quand la wedding planner se livre

Quand la wedding planner se livre

Aujourd’hui, je laisse ma place de blogueuse à Manue-Rêva Wedding Planner, où non, je devrais plutôt dire qu’aujourd’hui, je laisse ma place à Emmanuelle G-P… Et ça vaut le détour !

Manue, à toi … !

J’ai des secrets à vous dire…

Comme une envie de crier tout ce que j’ai au fond de moi, comme une envie de crier le bonheur que je ressens, comme une envie de crier avec fierté qui je suis !

Le plaisir de savourer tout ce que vous m’offrez. Tout ce que je mérite, car oui, je sais aujourd’hui que je mérite tout cela.

Oh je vous vois d’ici vous dire : ça y est Manue elle a pété son câble et elle se prend pour une star la Wedding Planner (ping Fanny) ! Eh bien non, je n’ai jamais été aussi ancré au sol et si sûre de moi !!!

J’ai toujours dit que ce métier c’était imposé à moi, je ne l’ai pas choisi, ni rêver d’être Wedding Planner. Il est une évidence. C’est tout ce que j’ai vécu avant, qui fait que je me suis retrouvé dans ce monde là. C’est ce qui m’a construit, mes blessures, mes manques et mon histoire, qui m’ont permis de m’épanouir dans ce métier.

Je me suis toujours demandé pourquoi moi j’avais la chance de faire tous ces mariages, de participer à tous ces bonheurs, pourquoi tous ces gens m’apprécie autant et croient en moi,  pourquoi ils avaient autant confiance en moi…

Je faisais juste ce pourquoi j’avais été payé finalement (et cher en plus ptdr). La seule chose que je savais faire finalement : des mariages !!!!!

Et puis j’ai fais un long travail sur moi-même, j’ai fais un travail de remise en question qui m’a obligé à faire face à toutes mes blessures et à tout ce que je ne veux pas voir, ces choses qui font beaucoup trop mal…

Un travail pour assumer qui on est, le meilleur comme le pire, assumer ses défauts, assumer ses démons, assumer ce qu’on a pas envie d’assumer !!!

Quand la wedding planner se livre

Je ne vous raconte pas tout ça pour me faire plaindre, je ne raconte pas tout ça pour raconter ma vie (car au final je ne vous dis rien lol), je vous dis tout cela parce que vraiment, aujourd’hui, je sais ce que c’est d’être heureuse, et que je vous souhaite de l’être et de le vivre un jour.

Je sais aujourd’hui pourquoi les mariés me choisissent moi comme wedding planner, je sais pourquoi d’autres ne me choisissent pas. Je sais pourquoi je suis entouré de prestataires du tonnerre, et pourquoi d’autres me détestent. Je sais aujourd’hui que l’important ce n’est pas d’être aimé de tout le monde, l’important c’est de s’aimer soi-même et d’être entouré de personnes qui nous aime pour cela !

Je sais aujourd’hui tout cela juste parce que je sais qui je suis.

Quand la wedding planner se livre

Pendant ce travail et cette remise en question sur moi-même, j’ai douté. Et beaucoup douté sur mon métier…

Est-ce que vraiment je suis faite pour ce métier ? Est-ce que finalement ce métier n’est pas juste une façon pour moi de me nourrir de l’amour, de chercher une façon de panser mes douleurs, les gens ne m’aiment pas pour moi, mais pour ce que je leur apporte (du temps, de l’ écoute…).

Ce métier qui m’a déjà volé tellement de temps sur ma vie de famille, tellement déçu par des gens (mariés et prestas -ouais ouais pour de vrai- lol) qui ont profité, abusé, vampirisé… Est-ce que je serais encore vraiment capable, une fois que je serais bien dans ma tête, une fois que je serais heureuse, est-ce que je serais toujours capable de faire des mariages de la même façon ? Avec intensité ? Avec autant de passion ? Est ce que j’aurais tout simplement toujours envie ? Et si non : quoi faire ???

Combien de fois Camille m’a entendu râler et m’a rassuré et dit « Mais non Manue, ça va revenir » ! Ca va revenir, ça va revenir !!! Ouais ok… Mais quand ???!!!

J’ai aimé chaque mariage, chaque couple de ma saison 2015, mais entre chaque mariage, les doutes et les questions revenaient !!! Chaque mariage je me disais « Oui, c’est ce que j’aime, ce pourquoi je suis faite… » et pffff, entre deux, plus rien !!!!

Arrive la fin de saison… -looool- alors là, c’est niveau motivation à 0 !!!!!!

Quand la wedding planner se livre

Puis j’ai commencé à aborder mes rendez-vous 2016, j’ai commencé à rencontrer mes couples 2016… J’ai retravaillé mon positionnement, mon avatar client (dans notre jargon marketing) correspondait totalement à tout ce que j’ai toujours voulu avoir comme mariage !!!

En fin de compte, ce que je réalise doucement mais sûrement, c’est que la qualité de mon travail n’est pas dans les points sombres de ma personnalité mais dans ce que j’ai tiré de positif en moi même de cela !

Et comme beaucoup de choses dans ma vie, un matin, je me suis réveillé en me disant « Mais non, mais t’es dingue ! C’est pas possible, t’as pas fait tout ça pendant sept ans, t’as pas fait tout ça juste parce que tu avais besoin de te nourrir de l’amour des gens, non c’est pas ça ! C’est ce pourquoi tu es faite ! ».

Maintenant, je suis heureuse d’être Emmanuelle G-P, et je serais encore meilleure dans mon métier !

Quand la wedding planner se livre

Meilleure parce que je suis une épouse et une mère, avant d’être une Wedding Planner. Mon agenda sera organisé comme cela ! Mes mariages sont basés, sont construit sur mes valeurs, les valeurs qui sont essentielles dans ma vie personnelle, et c’est pour cela que certains couples me choisissent moi et que d’autres non…

Mes valeurs ne sont pas les meilleurs ni les pires, ce sont juste les miennes, et celles que je partage avec mes amoureux et mes proches…

J’ai hâte de ma saison 2016 ! Vraiment, j’ai hâte de la commencer cette saison. J’ai hâte de vivre les rendez-vous avec vous et de continuer l’aventure !!!

Le soir du bal j’ai reçu un cadeau inestimable, un cadeau que je n’aurais jamais pensé mériter il y a encore peu de temps !

Rien que de savoir que Sandrine, mon amie, s’est autant investi, elle qui n’est pas trop une fan de l’organisation de surprise, et pas trop « chef de bande » (lol). De savoir qu’elle a bien remué tout ce qu’il fallait pour réussir cette surprise demandée par un couple d’amoureux, déjà ça, ça me touche beaucoup beaucoup car je sais qu’elle ne l’aurait pas fait pour tout le monde 🙂

Ensuite, il y a aussi le fait de voir des anciens mariés, ceux de l’année, et des futurs mariés, pour qui, au final, je n’ai encore pratiquement rien fait, de voir ces élèves que je forme avec mes tripes (et pour qui parfois je doute de ce que je leur apporte), de voir toutes ces personnes parler de moi, prendre le temps, s’investir, se faire violence à parler devant une camera…

Quand la wedding planner se livre

Les voir, les entendre vouloir me rendre « tout » ce qu’ils disent que je leur apporte moi, Emmanuelle, simplement moi, avec tout mon caractère, avec tous mes doutes, avec mes angoisses, avec mes défauts, toutes mes craintes et mes peurs, d’entendre finalement tout le bien que je suis capable de donner aux autres, tout ce que j’arrive à changer chez eux, à leur apporter, à leur panser, à leur soigner, à les aider, à évoluer et à être encore plus heureux !

Tout ça, tout ce que j’arrive à faire, -oui je suis capable de faire tout ça et j’en suis fière- !

Je ne suis pas la meilleure et je ne veux pas l’être ! Je suis moi, Emmanuelle G-P, une femme , une mère, une épouse, une fille, une sœur, une amie et une wedding planner, et c’est ça le meilleur 🙂

Quand la wedding planner se livre

À mon mari, à mes enfants, à mes parents, à mes sœurs et à elle…  Elle sans qui tout cela ne serait jamais sorti de moi !

Bisous les Amoureux !

Articles suggérés

Un Coach Business pour lancer son entreprise

Le coaching business est un outil performant pour tout chef d’entreprise. Au delà des formations aux métiers du mariage, Emmanuelle vous propose de l’accompagnement en …

Lire l'article →
Formation Wedding Planner Manue Reva

La formation Wedding Planner

Pour en savoir plus sur la Formation Wedding Planner Manue Reva…

Lire l'article →
« Temps de pause » chef d’entreprise

Week-end Temps de pause chef d’entreprise

Découvrez le week-end « Temps de Pause » spécial chef d’entreprise !

Lire l'article →